Incisioni del traduttore n° #497
8 Gennaio 2020

Patiemment, parfaitement immobile, sans cligner des yeux, en retenant même sa respiration, il guetta le brouillard… qui ne se fit pas attendre… mais sut… l’air de rien… se dissimuler…

Si sprecava la nebbia…


Condividi